Sélectionner une page

L’importance de maîtriser ses soft skills en entreprise

La semaine dernière, nous avons eu l’occasion d’injecter aux mentors une “piqûre de rappel” sur les soft skills.  L’occasion de retrouver des mentors, formés il y a près d’un an, alors qu’ils se lançaient fraîchement dans l’expérience du reverse mentoring

Un moment de partage avec six digital natives qui avaient tous créé une relation positive et fructueuse avec leurs mentorés. Chacun à leur manière, ils ont tissé un lien privilégié avec un senior manager. Certains expriment leur frustration devant des mentorés qui ne souhaitaient pas s’inscrire sur Twitter et y consacrer  du temps personnel. Exemple qui nous a permis d’aborder et d’approfondir les objectifs SMART, pour que cette frustration n’en soit plus une.

Ils expriment, unanimement, leur surprise face à autant de challenges posés par les mentorés, et avoir été confrontés à des questions qu’ils ne s’étaient jamais posées eux-même ou des réflexions de plus en plus poussées au fil de l’accompagnement. Savoir dire “Je ne sais pas, je dois chercher” est une des clés de la relation Mentor-mentoré, que nous creusons longuement avec les participants des programmes de reverse mentoring que nous accompagnons.

 

Le groupe a pu partager  et mettre des mots sur ses bonnes pratiques et ses conseils dont un, particulièrement bien pensé : faire une recherche Google de son mentoré. Le but ? Pouvoir lui montrer le résultat lors de la première session, pour qu’il se rende compte de ce que nous pouvons savoir sur lui. Un bon icebreaker qui permet au mentoré de comprendre les enjeux du programme.

 

C’est toujours intéressant d’avoir les retours d’expérience d’un groupe que nous avons suivi, du lancement à l’accompagnement en passant par le déploiement  du programme, la relation mentor/mentoré où les situations rencontrées n’étaient qu’hypothétiques. Nous prenons conscience que chaque mentor digère le contenu, les outils et les méthodes de manière très singulière, en fonction de sa propre sensibilité aux sujets couverts. Certains mentors utilisent les supports fournis lors des sessions, d’autres pas, certains restent dans les locaux de l’entreprise, d’autres se donnent rendez-vous dans des lieux innovants… Ce vendredi a commencé par un beau moment de partage qui permet aux mentors de se lancer dans un nouveau programme, cette fois-ci avec les membres du COMEX !

 

Si vous aussi, vous souhaitez nous revoir un an après pour un debriefing, commençons par boire un café !

Le Reverse Mentoring vous intéresse ?

Anna Rollet

Consultante Change Factory

Le prochain #MorningChange est dédié à l'e-sport. RDV le 6 décembre à Paris.

Billetterie