Sélectionner une page

Retour sur le petit déjeuner Morning Change dédié à l’e-sport

L’e-sport fait de plus en plus parler de lui dans le paysage médiatique français et pour cause : la France est troisième sur le marché européen et s’adresse déjà à 2,8 millions de téléspectateurs, un taux d’audience qui rivalise avec la soirée des Césars. Loin de se limiter au gaming adolescent, l’e-sport désigne la pratique de jeu-vidéo de manière compétitive et professionnelle et prend désormais la forme de compétitions locales, nationales et internationales. Autant de raisons d’apprendre au plus vite à se positionner sur ce marché en plein essor et se démarquer comme marque précurseur.

Dans cette optique, avec Change Factory, nous avons voulu rassembler des acteurs clés du secteur lors de tables rondes ayant pour but de présenter le marché et d’en expliquer les avantages pour les marques. Quelles sont les opportunités à saisir, et comment se positionner efficacement ?

Un univers bel et bien ouvert à tous et à toutes

(Julien Tellouck, producteur sur Game One)

Julien Tellouck, producteur sur Game One et expert connu et reconnu dans le domaine, nous a proposé un tour d’horizon, suivi des avis éclairés d’acteurs directs du marché : Thomas Gavache, fondateur de Good Game Management qui a entre autres géré le sponsoring de la Team Vitality, première team de France sur League of Legends, avec Orange, et Jonathan Szwarc, co-fondateur de Join, plateforme de ciblage placement média spécialisée dans la cible gaming. Enfin, nous avons eu le plaisir d’accueillir Stéphane Rappeneau, chef de projet e-sport et gaming à la Société Générale, pour un témoignage marque sur ce qu’ils ont mis en place, pourquoi, et surtout comment.

 

Avec un chiffre d’affaire mondial qui a dépassé le milliard et une croissance insolente – on s’attend à 20% yoy d’ici 2020 – l’e-sport n’est plus un marché qu’il est possible d’ignorer. Pour cela, il est important de bien en saisir les rouages : comme nous le rappelle Julien Tellouck, l’e-sport est, comme le sport traditionnel, un ensemble qui regroupe différentes disciplines. Là où on parle de se positionner sur des équipes de basket, foot, ou tennis, il faudra se positionner sur des jeux de combat (Counter Strike), d’équipe (League of Legends) ou de stratégie (Fortnite) par exemple.

Jonathan Szwarc, co-fondateur de Join

Thomas Gavache, fondateur de Good Game Management

La notion de spectacle est bien présente, que ce soit dans des lieux physiques, comme la finale des World 2019 de League of Legends qui se tiendra à Bercy, ou sur les plateformes de streaming comme Twitch où les matchs sont suivis et commentés mondialement. Jonathan Szwarc nous rappelle que la cible est principalement masculine et trentenaire, même si on observe une saine diversification en France avec un des plus forts taux d’audience féminine. Elle est aussi extrêmement engagée et n’hésitera pas à mobiliser son réseau si on arrive à l’atteindre correctement, avec une transformation 1,2 fois plus élevée que la moyenne.

Côté marque, plusieurs types de positionnement sont possibles, suivant les objectifs fixés. Thomas Gavache insiste sur le potentiel  marque employeurs que peut apporter un sponsoring de team ou d’événement lorsqu’on est à la recherche de profils digitaux et tech qui ont tendance à s’expatrier. Un gros potentiel de rétention d’employés aussi, comme l’a observé Stéphane Rappeneau après le succès de son projet e-sport à la Société Générale. Sans oublier la communication externe : les communications sur le sponsoring mis en place par la Société Générale avec Gamers Origin ont suscité jusqu’à 10 fois plus d’engagement positif que les posts habituels.

Stéphane Rappeneau, chef de projet e-sport et gaming à la Société Générale

Vouloir se positionner sur l’e-sport nécessite, vous l’aurez compris, de comprendre la structuration du marché et de ses différents acteurs, et de bien réfléchir en amont à comment se positionner en fonction d’objectifs précis. Depuis plus de 3 ans, Change Factory organise des Learning Expeditions en France et à l’international pour des clients tels que BNP Paribas ou l’Oréal. Des programmes pensés sur mesure pour tirer des actions concrètes de moments d’inspiration auprès d’acteurs innovants. On discute de votre projet autour d’un café ?

Carole Ballereau