Vous pensez que Facebook ou Google sont devenus des marques centrales grâce à leur puissance au niveau de la technologie ? Perdu ! Enfin pas que. Ces entreprises ont surtout fondé l’ensemble de leur stratégie sur l’écoute des utilisateurs, le test et l’itération, plutôt que d’avancer les yeux bandés sur les besoins et réels problèmes de ces derniers. Pour cela, le Design Thinking propose une méthodologie à suivre pour éviter les traditionnelles frustrations de la gestion de projet : 

  • Une difficulté à trouver des solutions pertinentes ; 
  • Un manque d’aboutissement auprès des utilisateurs car leurs besoins ne sont que peu (voire pas du tout) pris en compte. 

 

Le Design Thinking, une méthode approuvée pour générer de l’innovation 

Le Design Thinking (ou conception de la pensée en bon français) est une discipline destinée à favoriser la créativité et à trouver des idées innovantes. Souvent associée à des améliorations produit, notamment dans le digital (applications, UX design…), elle peut cependant s’adapter à de nombreux domaines car il s’agit plus d’une réflexion et d’une démarche évolutive que d’une méthodologie rigide. 

La méthode a été développée par Stanford, et se fonde quasiment totalement sur le retour des utilisateurs. L’Empathie en est par exemple une composante indispensable pour mener une telle démarche de manière efficace. 

Le Design Thinking permet de faire travailler des collaborateurs de secteurs et de parcours différents ; cette diversité et ce moment dédié offrent la possibilité de penser à des solutions inédites.  

La méthodologie suit 5 grandes étapes, qui adaptées aux ressources humaines, sont : 

  • Empathie : Comment me mettre dans la peau de mes collaborateurs pour vivre l’expérience à travers leurs yeux ? 
  • Définition : Comment mettre des mots précis sur les problématiques de mes collaborateurs ? 
  • Idéation : Comment proposer un maximum d’idées pour répondre à ces problématiques ? 
  • Prototypage : Comment construire une solution qui répond à ces problématiques ? 
  • Test : Comment déployer ma solution dans l’entreprise afin d’en voir les limites et de l’améliorer ? 
Les étapes du Design Thinking

L’innovation par le test et la confiance pour les employés 

L’exemple de Starbucks est révélateur d’une façon de créer de l’innovation en expérimentant réellement. L’entreprise y a dédié un lab, le Tryer Center, où les collaborateurs peuvent tester de nouvelles recettes et de nouveaux outils pour faciliter leur travail ou attirer toujours plus de consommateurs. Le processus d’innovation repose dans cet exemple clairement sur une méthode proche du Design Thinking, avec un principe de tester de manière pragmatique les solutions pour les implémenter au mieux.  

L’innovation dans les RH  

Le Design Thinking est particulièrement utile pour mettre en place des solutions innovantes et centrées sur l’humain. La méthode est donc toute indiquée pour implémenter un processus d’amélioration continue en termes d’expérience collaborateur. En effet, les Ressources Humaines font aujourd’hui face à nombre de défis, ce qui en fait un département plus stratégique que jamais au sein des entreprises et dont les missions sont de plus en plus variées. Inclusion, quête de sens au travail, rétention des talents, réputation et e-réputation de l’entreprise… Le collaborateur est plus que jamais au centre des réflexions.  

Le Design Thinking s’applique ainsi à de nombreux domaines concrets :  

  • Gestion des talents : Comment améliorer la communication pour conserver les talents plus longtemps ? 
  • Formation : Comment transformer votre approche de la formation pour que vos collaborateurs soient plus réceptifs à la transformation digitale ? 
  • Engagement des talents : Comment aider vos employés à partager leurs impressions sur leur environnement de travail ? 
  • Expérience de recrutement : Comment améliorer l’expérience candidat quand ils arrivent dans l’espace d’accueil du département RH ? 
  • Gestion des bureaux et des espaces de travail : Comment aider vos employés à trouver instantanément un bureau disponible dans leur bâtiment ou lorsqu’ils sont de passage sur un site du groupe ?

 

En somme, le Design Thinking est une méthode adaptable qui peut aider à réinventer les RH. En favorisant l’expérience collaborateur et en misant sur l’expérience collective, c’est un outil qui, bien mis en place, nourrit un processus d’innovation continue pour aider les professionnels des Ressources Humaines à relever les défis d’un monde en constante mutation. Si vous souhaitez en savoir plus, nous avons également des études de cas et des exemples pratiques autour du Design Thinking dans notre livre blanc pour vous aider à mieux comprendre comment fonctionne la méthodologie appliquée à des problématiques RH concrètes. 

Portrait Camille

Camille Barbry est content manager et Cheffe de projet pour Change Factory. Cat lady invétérée et slasheuse de choc, elle aime s’occuper de son blog sur la pop-culture, est accro à Netflix et lit beaucoup de romans de science-fiction où tout se passe mal.