Xavier Floquet rejoint CF Academy ! Spécialiste de la méditation de pleine conscience, il s’est prêté à notre interview pour nous expliquer l’impact positif de la mindfulness auprès des collaborateurs.

Xavier est diplômé des Arts et Métiers et de HEC. Responsable d’une équipe de Conseil Interne au sein d’une grande banque française, il est aussi intrapreneur, instructeur MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) et co-créateur de Mindful@Work, un collectif dont la raison d’être est de diffuser la mindfulness dans les entreprises.

C’est parce que la méditation a changé sa vie qu’il a aujourd’hui à cœur de la faire découvrir à d’autres. Car oui ! Basculer du mode « faire » au mode « être » quelques minutes par jour, ça change tout !

Lors de l’éviction d’un membre du board d’une entreprise du CAC40, on a mis en avant son manque d’intelligence émotionnelle pour la première fois. Est-ce un signe que cette notion se démocratise ?

On entend beaucoup parler d’intelligence émotionnelle depuis une année ou deux, il est donc normal que la compétence se fraye un chemin dans le vocabulaire des RH comme du grand public. De nombreux articles, rapports et enquêtes témoignent en effet de son importance croissante dans l’entreprise. D’après une étude du Capgemini Research Institute, pour 74% des cadres, l’Intelligence Émotionnelle va devenir une soft skill incontournable dans les années à venir. Ils estiment par ailleurs que l’automatisation, la robotisation et l’évolution des métiers vont multiplier par 6 l’appétence pour les compétences liées à l’Intelligence Émotionnelle.

Dans une période où règne l’incertitude, les capacités d’adaptation, de gestion du stress et des émotions prennent une importance grandissante. Et c’est le signe clair que les entreprises prennent de plus en plus en compte les notions de savoir-être et de bien-être au sein de leurs équipes.

Mindfulness en entreprise

Mais comment une entreprise peut-elle concrètement aider ses collaborateurs à developper cette compétence ?

Pour Daniel Goleman, psychologue renommé et auteur du Best-Seller « L’intelligence Émotionnelle », la mise en place de programmes corporate de méditation de pleine conscience est une solution idéale. Il dit en effet de cette pratique qu’elle est la “meilleure application mentale” pour développer l’intelligence émotionnelle.

Dès 2007, Google s’est d’ailleurs appuyé sur cette conviction et sur les nombreuses études prouvant les bénéfices de certains programmes de méditation de pleine conscience pour en proposer à ses collaborateurs. D’autres entreprises américaines lui ont emboîté le pas, avec de très beaux résultats. Et comme souvent, on observe que les tendances développées dans les entreprises américaines arrivent en France avec quelques années de latence.

Dans quelle mesure la méditation de pleine conscience aide-t-elle à développer l’intelligence émotionnelle ?

Traditionnellement, l’intelligence émotionnelle s’articule autour de 4 composantes essentielles :

Tableau composante mindfulness
Source : Harvard Business Review, “Emotional Intelligence has 12 Elements. Which do you need to work on?” February 2017
Or, ces composantes s’appuient sur la capacité à être attentif à ce qui se passe dans le présent, avec curiosité et bienveillance. Précisément ce que développe la méditation de pleine conscience !

Mais pourrais-tu détailler le lien entre les différentes composantes de l’intelligence émotionnelle et l’attention développée par la pleine conscience ? Quel rôle peuvent jouer ces composantes dans un contexte d’entreprise ?

 

La capacité d’attention au présent et conscience de soi

Cette capacité est centrée sur la prise de conscience des émotions qui nous traversent, notamment grâce à l’identification des sensations qui en sont les prémices. Mieux identifier ses émotions est le point de départ de la régulation émotionnelle, dont on parlera juste après. Lorsque l’on est peu connecté à son corps, cela peut s’avérer compliqué à mettre en place.

Mais rassurez-vous ! Les neurosciences ont en effet démontré que l’on peut « remuscler » notre capacité à être attentif aux sensations de notre corps et à leurs subtiles variations avec des pratiques telles que la méditation assise focalisée ou le scan corporel.

La capacité d’attention au présent et maîtrise de soi

Savoir identifier nos émotions, quand elles sont là, permet de passer à l’étape supérieure, la maîtrise de soi. De la conscience de nos émotions découle directement notre capacité à ne pas les laisser nous submerger et à éviter qu’elles ne nous poussent dans de mauvaises directions.

Et le risque est réel, car les émotions appliquent à notre vision un filtre déformant qui peut affaiblir notre discernement et in fine parasiter notre prise de décision. Qui n’a jamais pensé, sous le coup de la colère, que le reste du monde lui en voulait ? Ou, lors d’une déprime, n’a pas eu l’impression que la moindre tâche était insurmontable ?

méditation

La capacité d’attention au présent et conscience sociale

Cette composante regroupe notamment l’empathie et ce que Goleman appelle la conscience des organisations. La méditation de pleine conscience permet de développer l’attention. Or, c’est bien de ça dont nous avons besoin, car pour identifier les émotions des autres, il faut avant toute chose prêter attention aussi bien à leurs paroles qu’à leurs signaux non verbaux.

Enfin, les organisations sont le reflet des personnes qui les composent. Comment dès lors comprendre une culture d’entreprise sans comprendre les collaborateurs qui en sont la force vive ?

Capacité d’attention au présent et aptitudes relationnelles

Ces aptitudes sont essentielles au quotidien.  Elles regroupent la capacité à influer sur les autres, à travailler en équipe et à gérer les conflits. Et pour tout cela, encore une fois l’attention est la clé. Regardez les meilleurs managers : ils ont une capacité d’attention, une présence même, qui construit leur leadership. Cette capacité d’attention est par contre moins présente chez des managers moins compétents, dont le manque d’écoute finit par décourager même les collaborateurs les plus motivés.

Xavier a rejoint les formateurs de Change Factory Academy ! Car pour cultiver cette aptitude, rien ne vaut un accompagnement concret. Contactez-nous si vous souhaitez passer à la pratique.
Portrait Camille
Camille Barbry est content manager et Cheffe de projet pour Change Factory. Cat lady invétérée et slasheuse de choc, elle aime s’occuper de son blog sur la pop-culture, est accro à Netflix et lit beaucoup de romans de science-fiction où tout se passe mal.