Roblox, le jeu qui séduit les ados

par | Mar 10, 2021 | Culture

 

Roblox a fixé une date pour entrer en bourse ! Comment ça, vous ne connaissez pas la nouvelle sensation vidéoludique qui rend accros nos enfants et ados ? Roblox propose un jeu de construction participatif de grande ampleur, qui connait depuis 2017 un succès fulgurant d’autant plus soutenu par les confinements mondiaux. Mais quel est donc le secret de ce jeu pas comme les autres ?

Un succès impressionnant

Roblox a été lancé en 2004 par David Baszucki, ce qui lui fait déjà une certaine ancienneté (même si sa montée en flèche a lieu depuis quelques années seulement). Le jeu est aujourd’hui au coude à coude avec son plus grand rival, Minecraft, et comptait 115 millions d’utilisateurs actifs en 2020. `

S’il devient plus connu dans nos contrées, c’est parce qu’il a été traduit en français en 2019, lui offrant au passage plus de visibilité. La société à l’origine du jeu ne pèserait pas moins de 4 milliards de dollars, notamment grâce à une levée de fonds de 150 millions de dollars, de quoi donner le tournis alors même qu’il reste assez peu connu hors de son cœur de cible !

Un jeu vidéo participatif et social 

Roblox mélange des ingrédients issus de jeux à succès comme Minecraft pour le côté construction/bac à sable et second life pour ses aspects les plus sociaux ! Il doit son succès à un système collaboratif qui permet de développer son propre jeu, appelé une expérience, parfois avec ses amis, pour ensuite le partager avec le reste de la communauté de Roblox. C’est donc un système fondé sur des joueurs-créateurs, accessible en free-to-play mais avec de multiples options payantes.

Le jeu a tiré parti de cette notion participative en organisant des événements au sein de la plateforme, comme un concert de Billie Eilish. Une stratégie similaire à Fortnite, qui tente de recréer les émotions IRL dans un monde virtuel, montrant ainsi le potentiel de ce type de plateformes. Les différences entre jeux vidéo traditionnels et plateformes sociales se floutent pour faire place à des mondes empruntant également des fonctionnalités aux jeux en ligne, rendant Roblox très complet au-delà de son design simple et enfantin.

Roblox mêle le ludique et l’apprentissage

Roblox est le genre de jeu qui fait appel à la créativité des joueurs et table sur le fait que leurs options sont tellement modulables qu’elles semblent pouvoir s’adapter à l’infini à ce que cherchent les jeunes joueurs. En s’appuyant sur la volonté des utilisateurs de créer et de personnaliser des mondes entiers, Roblox répond à la tendance de l’ultra-personnalisation qui était certes préexistante, mais qui a conquis les joueurs occasionnels (alias les casual gamers), via des licences mythiques comme Les Sims ou Animal Crossing. Roblox s’adresse donc à un public jeune mais assez large et bénéficie d’un contexte propice aux jeux immersifs qui demandent une bonne dose d’implication. Il est de plus accessible depuis de multiples plateformes, PC, Mac comme mobile.

Son autre intérêt est qu’il ouvre les portes de la programmation de manière ludique. Roblox est assez flexible pour servir de base d’apprentissage pour de jeunes développeurs en herbe ou des curieux. Est-ce à dire qu’il franchira un jour les portes de nos écoles pour que tout le monde ait des bases de programmation ? Ce serait en tout cas un bon moyen de promouvoir une compétence qui manque sérieusement dans les entreprises. En tout cas, s’amuser en apprenant est un moyen très efficace d’apprendre. Outre la programmation, certains jeunes créateurs ont créé des jeux en lien avec leurs préoccupations, comme un jeune Montréalais avec « Let’s be well », un jeu permettant de découvrir les problématiques autour de la santé mentale. Certains joueurs ont même développé des activités rémunérées et font de la création de jeux leur seule activité.

Roblox a ainsi l’avantage de combler plusieurs besoins : son aspect social permet de faire des rencontres facilement avec des personnes ayant les mêmes intérêts. Il offre un grand éventail de création pour les plus ambitieux. Enfin, sa bibliothèque permet de tester un nombre de jeux très varié et de ne jamais s’ennuyer. C’est un exemple parfait de comment un jeu vidéo s’hybride avec d’autres concepts numériques (réseaux sociaux, partage…) pour créer un produit modulable et séduisant de nombreuses cibles, mais aussi montrant une nouvelle forme des espaces digitaux vers une proposition de valeur complète.

Portrait Camille

Camille Barbry est content manager et Cheffe de projet pour Change Factory. Cat lady invétérée et slasheuse de choc, elle aime s’occuper de son blog sur la pop-culture, est accro à Netflix et lit beaucoup de romans de science-fiction où tout se passe mal.