Se faire recruter grâce à l’e-sport, c’est possible ?

par | Mai 5, 2021 | Recrutement

Loin est le temps où le jeu vidéo représentait un loisir mal considéré ! Aujourd’hui, même les entreprises s’y intéressent, notamment pour détecter les talents potentiels dans le domaine du digital. Vous vous sentez concernés, alors c’est pour vous. Aujourd’hui, l’e-sport rejoint les sports traditionnels en termes de popularité et d’importance : Les recettes mondiales devraient atteindre 1,6 milliard de dollars en 2023.

En effet, le jeu vidéo et par extension l’e-sport sont devenus des arguments que vous pouvez mettre en avant, voire qui peuvent convaincre un recruteur. Donc oui, vous pouvez mettre que vous jouez à League of Legends ou/et APEX sur votre CV.

Mais d’abord, pourquoi l’esport devient un domaine intéressant pour les entreprises ?

Les problèmes de recrutement sont très courants dans les entreprises. Près de la moitié des entreprises précise ainsi avoir des pénuries sur certains métiers, notamment autour du développement informatique et des métiers du numérique.

Les évolutions rapides du marché du travail impliquent une autre problématique prégnante : beaucoup des métiers n’existent pas encore ou sont encore à l’état bourgeonnant. Les recruteurs se retrouvent donc à devoir faire passer des entretiens pour des tâches et compétences pour lesquelles ils ne savent pas encore comment recruter.

Dans ces cas-là, comment un recruteur peut-il repérer les bonnes personnes ? Les soft skills, c’est-à-dire les compétences qui ne sont pas techniques mais qui tiennent plus des aspects comportementaux, sont essentielles.

L’e-sport pour miser sur les soft skills

Sachez que l’e-sport apporte des clefs pour répondre à la problématique épineuse des soft skills. En effet, beaucoup de professionnels de ressources humaines considèrent que les repérer et les évaluer est particulièrement complexe lors de processus de recrutement traditionnels.

L’e-sport permet d’identifier un certain nombre de compétences que vous pourrez mettre en avant :

  • Coopération : LoL (League of Legends) est toujours l’un des jeux vidéo les plus populaires pour l’e-sport. Il a la particularité de se jouer en équipe en 5v5. Vous ne pouvez gagner qu’en équipe, en créant des stratégies collaboratives.
  • Prise de décision : le jeu vidéo contraint de prendre des décisions sur le vif en prenant en compte rapidement l’ensemble des données
  • Compréhension de la logique informatique
  • Un mode de fonctionnement en test and learn : l’échec fait partie inhérente des mécanismes du jeu vidéo ! Tout comme le test and learn est une démarche indispensable dans les métiers informatiques et numériques.
  • Résistance à la pression : en tant que e-sportif, votre objectif est la victoire. La compétition ajoute à la pression de se surpasser pour le reste de son équipe, et force au sang-froid pour gagner

Et la liste est encore longue !

Il y a-t-il des entreprises qui recrutent déjà grâce à l’esport ?

Le dernier exemple probant est l’armée américaine, qui dédie toute une équipe pour recruter via l’e-sport. Cette équipe a même sa propre chaîne Twitch sur laquelle elle streame des jeux comme Call of Duty ou Apex. L’objectif affiché est de trouver le moyen de toucher une audience plus jeune pour combler des problèmes de recrutement les années passées.

Airbus s’intéresse depuis longtemps au potentiel de l’e-sport. L’avionneur a en effet lancé des initiatives dans le domaine afin de soutenir sa digitalisation : création de sa propre équipe d’e-sport, avec pour objectif de mieux comprendre ces utilisateurs.

Comment vous faire repérer ?

Tenir une chaîne Twitch est un bon moyen de montrer que vous êtes actif régulièrement en matière d’e-sport et de gagner en visibilité.

Il existe également des événements dédiés au recrutement par l’esport. Ce fut notamment le cas en mars 2019, où 450 joueurs se sont retrouvés dans un tournoi au Paris Event Center, Porte de La Villette. En effet, les événements se veulent un maximum inclusif, puisque seule la performance de l’avatar compte.

En somme, l’esport est un nouveau vivier de talents pour les entreprises : les gamers de ce type de jeu développent des compétences précieuses, en particulier dans un monde professionnel où règnent l’incertitude et une grande vitesse d’exécution comme d’évolution.
Portrait Camille
Camille Barbry est content manager et Cheffe de projet pour Change Factory. Cat lady invétérée et slasheuse de choc, elle aime s’occuper de son blog sur la pop-culture, est accro à Netflix et lit beaucoup de romans de science-fiction où tout se passe mal. 

Newsletter  

Tous les jeudis, l’équipe de Change Factory patage avec vous ce qu’il ne fallait pas manquer sur les RH, le digital et des lectures qui permettent de penser et comprendre le monde de demain.

You have Successfully Subscribed!