Les niveaux logiques de Robert Dilts : un outil puissant pour redonner du sens au travail

Juin 9, 2021 | Développement personnel

Êtes-vous familiers de la PNL, alias la programmation neuro-linguistique ? La pratique consiste à étudier la façon dont les humains réagissent dans un environnement donné. Il s’agit d’une méthode associée au développement personnel. Et j’ai découvert récemment un concept qui y est étroitement associé, les niveaux logiques de Robert Dilts. Cet exercice est utile pour identifier à quel niveau réel se trouvent les blocages. Au niveau professionnel, elle sert avant tout à faire du coaching et de moteur pour la motivation et sert donc au développement personnel et, à terme, à l’intelligence collective.

Quels sont les différents niveaux logiques de la pensée de Robert Dilts ?

Les niveaux logiques de pensée se présentent sous la forme d’une pyramide, comme une pyramide de Maslow en quelque sorte. Chaque niveau représente une dimension différente de ce qui constitue un individu, au niveau des influences internes comme externes. Les différents niveaux sont, du plus bas au plus haut :

  • Le contexte/l’environnement (où et quand): Il s’agit de ce qui nous entoure. Quel est l’environnement dans lequel j’évolue ? Dans quel type d’équipe, quelle est ma place dans un contexte ? Quand l’action se produit-elle ?
  • Le comportement (quoi) : Il s’agit de la façon dont j’agis au sein de la société et de l’entreprise, mais aussi de mon métier, de mes tâches.
  • Les capacités (comment faire): de quoi ai-je besoin pour réaliser mes actions, de quels outils, de quelles compétences ? Quelles sont les stratégies et les connaissances que je peux mobiliser ?
  • Les croyances, les valeurs (pour quoi) : Il s’agit de ce que nous percevons comme vrai et que nous considérons comme important, ce pour quoi nous faisons ce que nous faisons.
  • L’identité (qui) : C’est ce que nous sommes ou ce que nous pensons être, ce que nous voulons présenter au monde.
  • Le spirituel/l’appartenance (qui d’autre) : C’est le niveau du questionnement existentiel et communautaire. Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma place dans le monde et l’univers ? Qui partage mes valeurs, ma philosophie ? Ce niveau est étroitement lié au sens global de votre existence.
La pyramide de Robert Dilts

Plus précisément, qu’est-ce que cela implique ?

Chaque niveau représente donc une composante de ce qui forme ce que vous êtes, de manière interne comme externe. Voici un exemple concret : 

  • Niveau 1, environnement : L’organisation d’un salon dépend d’où et quand il aura lieu
  • Niveau 2, comportement : Pour organisez un salon, vous devez effectuer un certain nombre de tâches (contacter les prestataires, préparer la communication, louer les stands…)
  • Niveau 3, capacité : L’organisation d’un salon est liée à votre capacité à effectuer différentes tâches selon votre motivation, votre temps disponible…
  • Niveau 4, croyances : L’organisation du salon s’effectue si vous êtes persuadés qu’il aura des bénéfices pour votre entreprise et/ou votre carrière et que la valeur du travail bien fait est importante pour vous 
  • Niveau 5, Identité : Vous aimez endosser un rôle de travailleur fiable qui est constitutif de la façon dont vous aimez être vu
  • Niveau 6, Spirituel : Organiser des salons a du sens pour nous, car cela permet d’adhérer à une pensée globale où le travail prend une importance existentielle (après tout, le travail ne serait-il pas une nouvelle forme de religion ?) dans votre existence et au sein de votre entreprise

Le niveau spirituel/sens est le haut de la pyramide car il permet l’alignement de l’ensemble des niveaux qui se trouvent en dessous, et de ressentir du bien-être et du sens à travers la cohérence de l’ensemble de ces éléments.

De l’importance de l’alignement dans la résolution de problèmes

Les niveaux logiques de Robert Dilts ont leur utilité dans la détection et la résolution de problèmes et de blocages. Par exemple, une personne qui change la place du sens du travail dans sa vie va devoir réaligner l’ensemble des niveaux sur un nouvel élément spirituel, et donc revoir son identité, ses valeurs et croyances, ses capacités, son comportement et son environnement

En somme, l’alignement a pour objectif de favoriser la cohérence entre les différents niveaux. Ainsi, il convient de partir du niveau spirituel, pour ensuite définir son identité, donc ses croyances… et ainsi de suite. Il s’agit donc de se construire à partir des niveaux internes. Mais par volonté d’appartenance sociale, où on peut avoir tendance à se construire à partir des niveaux externes (comportement, environnement…) et donc à sentir un décalage entre ce que nous faisons et projetons et ce que à quoi nous aspirons réellement.

Cela peut être le cas de collaborateurs qui sont en perte de motivation. Des exemples intéressants montrent comment certains virages des marques dans leurs valeurs ont entraîné le départ d’employés historiques. L’un des plus significatifs est Basecamp, dont la prise de position sur l’interdiction des conversations politiques sur le lieu de travail a convaincu un tiers des employés de quitter le navire. Dans ce cas-là, l’une des solutions serait pour l’entreprise de recruter de nouveaux employés en phase avec les nouvelles valeurs de la structure.

De la même façon, les niveaux logiques permettent d’apporter un nouvel éclairage au manque de motivation d’un collaborateur. A-t-il évolué au niveau de son identité au point qu’il a besoin de nouvelles tâches ? Est-ce que le sens qu’il accorde à ses missions s’est modifié ? La vision par niveau permet de gagner en hauteur sur certaines problématiques afin d’aider les managers et les ressources humaines à mieux accompagner et gérer les problématiques rencontrées.

Les niveaux logiques de Robert Dilts permettent de mieux réfléchir à la cohérence entre environnement, aspects externes et valeurs internes, sens et identité. La recherche de sens devient de plus en plus essentielle à de nombreux collaborateurs, d’où la nécessité de monter dans les niveaux de réflexion pour mieux comprendre le comportement et les motivations des collaborateurs, mais aussi créer un espace professionnel cohérent et épanouissant.

Portrait Camille

Camille Barbry est content manager et Cheffe de projet pour Change Factory. Cat lady invétérée et slasheuse de choc, elle aime s’occuper de son blog sur la pop-culture, est accro à Netflix et lit beaucoup de romans de science-fiction où tout se passe mal. 

Newsletter  

Tous les jeudis, l’équipe de Change Factory patage avec vous ce qu’il ne fallait pas manquer sur les RH, le digital et des lectures qui permettent de penser et comprendre le monde de demain.

You have Successfully Subscribed!