Quels sont les domaines des RH auxquels il est possible d’appliquer une méthodologie Design Thinking ?

Juil 7, 2021 | Design Thinking

Le Design Thinking permet de répondre à de multiples problématiques propres aux Ressources Humaines. Cette méthodologie repose sur l’innovation, la co-construction et l’intelligence collective. Elle est donc tout à fait indiquée pour résoudre des problèmes qui ont une forte composante humaine, comme c’est le cas pour les Ressources Humaines. Alors, à votre, avis quels sont les domaines qui peuvent bénéficier d’ateliers de Design Thinking pour aboutir à des solutions créatives et facilement implémentables ?

La gestion des talents et de la mobilité 

Comment parvenir à retenir les collaborateurs dans un monde du travail qui implique de plus en plus de désenchantement ?

Le Design Thinking peut être utilisé pour créer une expérience de première classe – une expérience exceptionnelle de bout en bout. Cela ne signifie pas que l’entreprise doit accepter toutes les demandes ou augmenter le budget de la mobilité pour autant. L’accent est mis sur l’identification des facteurs de satisfaction et des gains d’efficacité, ainsi que sur la simplification des choix pour les personnes concernées et la direction.

Examinez la structure de l’organisation et le mode de fonctionnement de la fonction de mobilité en mettant l’accent sur l’interaction avec les différentes parties prenantes. Quels sont les canaux utilisés et comment peuvent-ils être optimisés ? Quel est le chemin que les personnes affectées, les équipes RH locales et la direction doivent suivre ? Y a-t-il des zones d’ombre, des problèmes de communication ou des outils et des solutions qui ne sont pas faciles à utiliser ? Quels sont les points de contact pour les différents types d’affectation ?

Le Design Thinking permet de mieux identifier les points de friction.

La formation

Le design thinking est une approche novatrice qui peut aider votre entreprise à trouver des solutions d’apprentissage et de développement personnalisées et adaptées à chaque contexte. Si vous cherchez à changer la façon dont vous aidez vos collaborateurs à se développer, vous pourrez envisager le design thinking pour votre organisation.

La méthode permet de travailler en étroite collaboration avec les employés et les membres de vos équipes afin de pouvoir vous mettre à leur place par le biais de l’observation et d’entretiens. Les ateliers de co-conception sont un excellent moyen de se rapprocher le plus possible d’un public visé, car ils créent un environnement idéal pour recueillir les données qualitatives dont vous avez besoin pour construire le meilleur programme d’apprentissage et de développement possible.

L’utilisation de personas peut vous aider à concevoir un programme empathique, spécifique et adapté aux besoins de vos collaborateurs. Pour définir les personas, il faut comprendre ce que la personne pense, ressent et fait sur des questions particulières. Examinez ses besoins, ses difficultés, son flux de travail et sa journée, et réfléchissez à la manière dont elle apprend et accède à l’information et à la formation.

L’expérience collaborateurs 

Dianne Gherson, responsable des ressources humaines chez IBM, interrogée par Harvard Business Review, a dirigé la refonte de l’expérience collaborateur à l’aide du Design Thinking et a mentionné :

« Nous avons constat que l’engagement des employés explique les deux tiers de notre performance vis-à-vis des clients. Et si nous parvenons à augmenter la satisfaction de nos clients de 5 points, nous voyons en moyenne 20% de revenus supplémentaires. »

Dans le cadre de l’amélioration de l’expérience collaborateur, les équipes RH peuvent poser plusieurs questions préparatoires :

  • Quelles sont les problématiques qui vous sont le plus souvent remontées par vos collaborateurs ? Les questions peuvent venir lors des réunions hebdomadaires, des entretiens annuels, des questionnaires de satisfaction employés et/ou candidats…
  • Avez-vous des problématiques similaires ? Vous et/ou votre équipe avez formulé également des remarques sur le même sujet.
  • Pensez-vous que ces sujets puissent avoir un impact significatif sur le business ou sur l’expérience des employés ? Y a-t-il un ratio positif entre l’effort investi et la satisfaction des collaborateurs ? Le problème identifié est-il transverse, la solution pouvant alors être bénéfique d’autres services de l’entreprise ?

Ces premières questions permettent de définir comment modéliser vos prochaines actions pour les ateliers.

L’expérience de recrutement

Le design thinking peut aider les équipes de recrutement et les responsables de l’embauche à améliorer l’expérience du candidat, à poser de meilleures questions et à optimiser le travail dans ce cadre.

Lorsqu’elle a cherché à réorganiser l’expérience des candidats, l’équipe de recrutement d’Airbnb s’est tournée vers une pratique de design thinking qui avait bien fonctionné pour d’autres départements de l’entreprise : l’utilisation de storyboards pour visualiser chaque étape du parcours du candidat.

Grâce à ce processus d’empathie radicale avec les candidats, l’équipe a identifié plusieurs domaines sur lesquels elle souhaitait se concentrer et qu’elle voulait améliorer, notamment la manière d’accompagner les candidats à chaque étape avec bienveillance et sérieux, de définir les attentes en matière de délais et sur la façon de célébrer la culture et l’image de marque de l’entreprise par la communication et l’expérience de recrutement.

Gestion des bureaux et des espaces de travail

Un autre problème humain concerne souvent les espaces de travail. Il y a beaucoup de frictions liées à l’usage des salles de réunions par exemples, la répartition des espaces… Autant de problèmes évoqués par les collaborateurs qui peuvent être résolus grâce à l’intelligence collective. Travailler sur un espace physique est la même chose qu’un produit numérique, il est juste plus difficile de suivre l’utilisation réelle de salles par exemple.

Le Design Thinking invite à considérer le travail comme une partie intégrante de la vie des gens et aspirant à fournir plus qu’un simple bureau. En conséquence, l’objectif est de rendre les espaces de travail uniques et inspirants. La méthode combine différents éléments, prête attention aux détails et fait en sorte que l’employé se sente à la fois à l’aise et productif.

Le Design Thinking est une méthodologie qui se prête totalement aux besoins des équipes RH en entreprise. En étant empathique et orienté solution, le Design Thinking est une opportunité à saisir, d’autant plus dans des périodes de mutations qui précipitent un mode de travail de plus en plus hybride. Si vous vous reconnaissez dans l’une des problématiques évoquées, n’hésitez pas à nous contacter pour mettre en place des ateliers.

Portrait Camille

Camille Barbry est content manager et Cheffe de projet pour Change Factory. Cat lady invétérée et slasheuse de choc, elle aime s’occuper de son blog sur la pop-culture, est accro à Netflix et lit beaucoup de romans de science-fiction où tout se passe mal. 

Newsletter  

Tous les jeudis, l’équipe de Change Factory patage avec vous ce qu’il ne fallait pas manquer sur les RH, le digital et des lectures qui permettent de penser et comprendre le monde de demain.

You have Successfully Subscribed!